La colère et la tristesse de chacun d’entre nous est légitime mais ne peut être dirigée entre nous. L’Europe et le gouvernement belge sont responsables . Point.

Ne nous accablons pas les uns et les autres. ça fait mal et c’est contre productif. A nous de montrer que nous continuons le soutien et la résistance même si c’est sous une autre forme. Très provisoirement car beaucoup sont en congés quelques jours, je collecte les propositions d’accueil et je réponds aux demandes de renseignements. J’ ai déjà reçu plusieurs offres. Un étudiant majeur dont la famille part à Liège a ainsi trouvé une famille d’accueil pour la semaine. Il pourra poursuivre ses études à Tournai et rentrera dans sa famille le week-end. Par ailleurs, pour tous ceux qui sont déjà partis, nous recensons leurs besoins sur place.

Nous savons que des bénévoles ont aidé, aident encore aux déménagements et sont restés en contact avec les personnes avec lesquelles elles avaient un contact privilégié. Merci de nous donner vos coordonnées: volontaires mouscronnois/ personnes et familles suivies (et leur lieu d’accueil) pour qu’on puisse structurer le soutien. On a ainsi déjà des demandes de vélos pour ceux qui se retrouvent au milieu de nulle part… Parfois, ce sera plus une demande de présence ou d’accompagnement. Si vous souhaitez aussi vous investir dans la recherche de logements (bail) pour ceux qui voudront revenir à Mouscron une fois le statut de réfugié obtenu, n’hésitez pas à nous le signaler .

Mieux encore, si vous voulez rejoindre le groupe de travail « l’après refuge » (qui au départ s’appelait ainsi pour aider les réfugiés reconnus et les sans papiers qui quittaient le refuge – et qui trouve maintenant un sens malheureusement plus lugubre ) vous êtes les bienvenus. 

adresse mail d’info : rasvdp(at)belgacom.net

D’autres infos vous seront communiquées la semaine prochaine.
Merci
Anne-Sophie

 » Les innocents ne savaient pas que la chose était impossible. Alors, ils l’ont faite. »
(De je ne sais plus qui)