13680626_1127210044009541_7114344707060630691_nEté solidaire, c’est parti ! Pour la première quinzaine, 9 jeunes inscrits et 8 réfugiés basés au Refuge ont sorti les scies, ponceuses et leur motivation pour ce premier chantier.

Ensemble, ils ont réalisé du mobilier avec des matériaux de récupération. Des chaises, des meubles, des bancs et même un carré potager vont embellir certaines pièces du Refuge sans oublier une incroyable aventure humaine.

Dans un garage, devenu un atelier de menuiserie pour l’occasion, des jeunes s’activent. « C’est le premier projet d’Été solidaire et c’est au Refuge qu’il a été décidé de le réaliser », souligne l’échevine Brigitte Aubert. Aux 9 jeunes issus pour une majeure partie du quartier du Tuquet, il faut ajouter 8 résidents du Refuge. Des résidents qui viennent de régions différentes mais qui ont surtout eu envie de participer à ce beau projet pour lequel la solidarité est de mise. « C’est une première mais qui j’espère pourra continuer pour les prochaines éditions. On voit que tout le monde est impliqué aussi bien chez les jeunes que j’encadre dans le quartier que du côté des réfugiés. C’est vraiment enrichissant ce mélange de culture », déclare Alexandre Bal, éducateur.

13726821_1127210224009523_417707465883312023_nIl suffit de voir la complicité entre les différents « menuisiers » pour comprendre que la communication passe très bien entre eux. De plus, les réalisations faites avec des matériaux de récupération, de vieilles chaises dont on a récupéré les carcasses mais aussi des palettes transformées en bancs, serviront à meubler quelques pièces du Refuge.